Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Benoît, professeur à l'Alliance Française de Wuhan et ... artiste

La série de photos "China 2050" a fait le buzz sur le web chinois en suscitant de nombreux commentaires sur Weibo. Derrière ce travail se cache un photographe français, Benoit Cezard, qui est professeur à l'Alliance française de Wuhan. Bientôt une expo à l'AF ?

Benoit Cezard, 30 ans au compteur, s’en est allé un jour jouer de la musique en Chine avec son groupe, puis il a oublié de revenir. Il habite là-bas depuis maintenant six ans et enseigne la langue de Molière dans la ville de Wuhan (à l'Alliance française). Musicien, il est également passionné par la photo. Et en la matière, sa dernière série, China 2050, est remarquable. "J’ai lu que ce pays deviendrait dans un futur proche la première puissance économique mondiale". C’est le point de départ de son travail et de ses premiers pas dans la staged photography qui met en scène des acteurs. "Pour les premières photos, j’ai demandé à de très bons potes, et après, comme j'avais déjà des photos à montrer, c’était plus simple de faire comprendre mon idée aux gens."

Ces photos nous projettent dans le futur, mais elles possèdent un sens profond."En imaginant le déclin de l'Occident et l’avènement de la Chine, j’ai voulu mettre en images l’histoire de l’arroseur arrosé. Les Occidentaux se retrouvent à faire des boulots durs en Chine". Cezard précise que dans les rues on croise de partout "des travailleurs migrants qui viennent des campagnes pour travailler en ville (chantiers, usines, ndlr) et leurs conditions sont très difficiles".

Ce "travail sur l’Occident" est aussi une "manière détournée de leur rendre hommage". Il faut savoir que dans l’Empire du Milieu, le travail, au même titre que la famille et la réussite sociale, sont des valeurs importantes. "En toute modestie, cette série a fait son buzz ici. Sur les réseaux sociaux chinois (Weibo), les photos ont déclenché des discussions et des réactions sur la place des étrangers en Chine, les conditions des travailleurs migrants, les actions des Chengguan, une sorte de police qui persécute les vendeurs à la sauvette." Le photographe autodidacte précise également qu’il "joue" avec le "sentiment nationaliste" de certains chinois. Cela peut les flatter au premier degré, "mais beaucoup ne sont pas dupes et comprennent bien l’ironie de mon travail. Ils ne regardent pas tous les journaux d’état et le journal télévisé de CCTV, le TF1 chinois."

Là où on pourrait voir une prédiction géopolitique, Benoit Cezard précise qu’il s’agit plus d’un scénario de science-fiction : "J'imagine mal un Français venir en Chine pour travailler sur les chantiers ou devenir manutentionnaire dans une usine. Puis, je ne souhaite pas le déclin de l’Occident." Et d’ailleurs, est-ce qu’il entrevoit celui de ce géant qu’est la Chine ? "Ici est là, on commence déjà à entendre parler des premières délocalisations d’usines chinoises, des revendications salariales. La croissance est surtout visible dans les grandes villes. Les nouveaux riches et la classe moyenne ont une fièvre acheteuse, mais j’ai peur que le pays rencontre des tensions sociales. L’écart entre les riches et les pauvres, les conditions des travailleurs migrants, les scandales alimentaires, les préoccupations environnementales et la corruption sont des défis à relever."

Son site : http://www.benoitcezard.com

Source : Premiere

Benoît, professeur à l'Alliance Française de Wuhan et ... artisteBenoît, professeur à l'Alliance Française de Wuhan et ... artiste
Benoît, professeur à l'Alliance Française de Wuhan et ... artiste

Je m’appelle Benoit, j’enseigne le français langue étrangère à Wuhan depuis 2007 et à l’Alliance Française depuis 2011. Quand je ne suis pas dans une salle de cours, je m’adonne à mes passions : je « chante » dans le groupe de métal Wuhanais SCOD (Speak Chinese Or Die) ou je travaille sur différents projets photographiques. En 2013 j’ai réalisé une série de photographies intitulée « China 2050 ». Peut-être les avez-vous déjà vues puisqu’elles ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux chinois et occidentaux.

Voici donc le « scénario » de ce projet: « Nous sommes en 2050. Comme de nombreux experts l’avaient prédit, la Chine est devenue la première puissance économique mondiale. La majorité de la population vit dans de bonnes conditions. Parallèlement, le déclin progressif des pays occidentaux entraîne un flux migratoire massif vers l’empire du milieu ». En ce qui concerne le sens de ces photographies, libre à chacun de les interpréter comme il le désire.

J’ai donc choisi de mettre en scène des étrangers effectuant les petits boulots (aujourd’hui dévolus aux « Mingong »). Pour ceux qui auraient déjà étudié ou travaillé à l’Alliance Française de Wuhan, vous aurez certainement reconnu parmi eux d’anciens collègues ou d’amis.

Benoît Cézard, professeur à l’AF de Wuhan et artiste

L’AF de Wuhan organise une exposition des œuvres de Benoît Cézard dans ses sites de Hanyang et de Wuchang du 4 décembre 2014 au 15 janvier 2015.

Tag(s) : #expos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :